Comment devenir petsitter ?

Devenir petsitter - La Patte de Chat, petsitter sur Nantes

Comment devenir petsitter ?

 

De plus en plus d’entre vous me contactent pour savoir comment devenir petsitter et comment rejoindre l’équipe de La Patte de Chat ! Mais saviez-vous que garder des animaux ce n’est pas que leur faire des caresses ? 😉

Gardez à l’esprit que c’est le plus souvent une activité complémentaire et qu’il est très compliqué d’en vivre. J’ai personnellement arrêté mon travail en tant que salariée 4 ans après le démarrage de mon activité de petsitter. Et il aura fallut attendre encore un an pour pouvoir me verser un salaire !

Si vous vous sentez prêt à vous lancer dans l’aventure, découvrons ensemble quelles sont les obligations légales et personnelles pour être un bon petsitter en règle.

Avant toutes choses : des obligations légales

 

Un diplôme d’Etat obligatoire : le CCAD (ou ACACED)

S’occuper d’animaux de compagnie est loin d’être simplement un job étudiant : c’est un métier. Pour être officiellement petsitter et avoir le droit d’exercer une activité commerciale autour, il faut obligatoirement le CCAD. Le CCAD ou Certification de Capacité aux Animaux de compagnie Domestique est un diplôme d’Etat.

Les risques sont plutôt importants si on vous dénonce ou que la préfecture se rend compte que vous ne l’avez pas : amende conséquente et interdiction pour x années de travailler avec des animaux.

Il est donc primordial de posséder ce petit diplôme avant de commencer à exercer votre activité. 

Comment cela se passe ? Vous choisissez les modules qui vous intéressent entre chien, chat et nacs et suite aux jours de formation vous le validez à travers un QCM.

Ne vous faites pas avoir par les nombreuses formations qui pullulent sur le net : le CCAD se passe dans des établissements privés tels que des lycées agricoles. Pour connaître le centre le plus proche de chez vous, rapprochez vous de votre DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations).

 

Etre déclaré et émettre des devis et factures

Comme tout travail, il faut déclarer à l’Etat ce que vous gagnez. Il est donc obligatoire d’être déclaré (l’auto entreprise est idéale pour débuter). Devenir auto-entrepreneur sous-entend de nouvelles obligations légales comme celle de déclarer votre Chiffre d’Affaires tous les mois ou tous les trimestres afin de payer vos impôts d’entreprise. Ces impôts s’élèvent à plus ou moins 23% de votre Chiffre d’Affaires à comprendre dans vos tarifs.

Tout activité commerciale nécessite également d’envoyer des devis et des factures à vos clients pour qu’ils aient des preuves de leur paiement. Cela permet de garder une trace de toutes vos transactions en cas de contrôle. Pour ce faire, de nombreux logiciels gratuits sont biens pour commencer !

 

Avoir une assurance professionnelle

Dernière obligation : être couvert pas une assurance professionnelle lorsque vous êtes chez le client.

A titre personnel vous êtes déjà couvert par une Responsabilité Civile, il vous suffit d’appeler votre assurance pour compléter votre contrat avec une Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro). Cela vous couvre en cas de dégât, d’objet que vous faites tomber lors des visites … C’est obligatoire mais également nécessaire pour votre activité !

 

Etre petsitter ce n’est pas que caresser de chats !

On me dit souvent « Oh c’est génial tu caresses des chats toute la journée » !

Oui effectivement je caresse des chats, je promène des chiens et j’observe des lapins, rats ou octodons. Mais ça n’est pas tout, loin de là ! Etre petsitter c’est développer une activité indépendante mais aussi nettoyer les litières, nourrir et sécuriser. Il vous faudra savoir réagir en cas d’urgence vitale, avoir les bons gestes pour sauver l’animal dont vous avez la responsabilité. Vous pourrez également parfois avoir à gérer des cambriolages ou des choses beaucoup moins drôles que des câlins avec des chats.

J’ai vécu toutes les situations citées et croyez-moi, vous n’êtes jamais prêts à ce genre d’expérience 🙂

 

Construction d’une clientèle

Commencer une nouvelle activité veut dire ne pas avoir de client, il faut aller les chercher ! Se construire une clientèle est long et fastidieux quand on a pas encore de notoriété ou d’expérience à afficher.
Mettez en avant votre passion, votre bonne volonté et surtout allez démarcher toutes les bonnes adresses en rapport avec les animaux autour de chez vous.

Une fois des clients acquis il faudra ensuite les fidéliser pour qu’ils reviennent vers vous à chacun de leur départ. Cela passe par des bonnes prestations, un bon contact et surtout de la compréhension envers leurs besoins.

 

Développement de sa notoriété

Comme toute nouvelle entreprise, il faut réussir à se faire connaître ! Il faudra alors peut être ouvrir des pages sur différents réseaux sociaux, y publier du contenu intéressant et pertinent. Un site internet bien référencé est également indispensable !

Il s’agit de développer ici une vraie stratégie de communication et une image de marque autour de votre nouvelle activité de petsitter. Il faut savoir rassurer le client, il va quand même vous confier ses clés, sa maison et ses animaux !

 

Gestion et autonomie

Etre à son compte veut dire qu’il faut savoir organiser son agenda ! Se réserver des temps dans la journée pour répondre aux demandes de devis, faire la facturation et la comptabilité mais aussi répondre au téléphone. Caresser des chats ou promener des chiens seront de loin les seules activités qui vous attendent.

Vous devrez ensuite gérer vos tournées dans le bon ordre, jongler entre les horaires de bouchons, trouver des places de parking… Se renseigner en amont devra devenir une étape obligatoire avant de vous lancer des les rendez-vous de chaque nouveau client.

 

Adapter sa vie privée

Dernier point et non des moindres : votre vie privée. Fini les soirées du samedi soir quand vous avez des gardes le dimanche matin, fini les weekends, le jours fériés et les vacances et saison haute ! Etre petsitter c’est répondre au besoin des clients quand ils partent en vacances, vous ne pourrez donc plus partir en même temps qu’eux.

C’est parfois lourd à porter, long et souvent j’aimerais bien rester couchée le dimanche matin ! Mais finalement être à mon compte, gérer mon planning et caresser des animaux mignons ça vaut bien quelques grasses matinées 😉

 

En résumé pour être petsitter il faut :

  • obtenir son CCAD
  • être déclaré en tant qu’auto-entrepreneur
  • émettre des devis et des factures
  • déclarer son Chiffre d’Affaires
  • être autonome
  • savoir animer sa communauté
  • gérer sa clientèle

 

Envie de rejoindre l’équipe de La Patte de Chat ?

Si vous souhaitez être petsitter mais n’avez pas la patience, l’envie ou les compétences pour vous développer seul, rejoignez l’équipe ! Je souhaite ouvrir dans de nouvelles villes et serais heureuse de venir vous former aux bonnes pratiques et vous permettre de développer le réseau de La Patte de Chat ! Pour venir me parler de votre projet c’est par ici : hello@lapattedechat.fr